Un échosondeur est un combiné spécialement conçu pour détecter la présence de poisson dans les environs sous-marins d’une embarcation (bateau, kayak, float tube).

En plus de mesurer la profondeur totale de l’eau. Le boîtier, utilise l’écholocalisation pour réfléchir les impulsions électroniques des poissons et d’autres structures sous-marine.

Puis, il convertit ces informations en un rendu graphique sur un moniteur. Aujourd’hui, soit un écran couleur haute définition ou un écran à cristaux liquides (lcd). 

L’image à l’écran (échos), représente chaque poisson par une petite icône ou par une série d’arcs. Cela permet aux pêcheurs d’identifier les cibles appropriées. Afin, de placer correctement son appât ou un leurre à la bonne profondeur. 

Le sondeur est un outil électronique essentiel qui permet aux pêcheurs toutes techniques de pêche confondus, de maximiser l’efficacité et le plaisir de chaque excursion sur l’eau.

Ils sont utilisés par les secteurs de la pêche commerciale et de la pêche de loisir, ainsi que par des embarcations de toutes tailles et de toutes sortes.

Comment fonctionne un échosondeur?

Un écho sondeur est un appareil électronique, qui envoie des ultrasons à certaines fréquences via un émetteur / récepteur (la sonde). Lorsque les ondes sonores rebondissent sur le fond, le radar détermine la profondeur de l’eau.

Lorsque ces ondes frappent quelque chose de plus dur que l’eau, c’est-à-dire un poisson ou un objet. Elles reviennent à l’appareil plus rapidement qu’auparavant, signalant autre chose que le fond sur le sonar.

Tout d’abord, passons en revue ce que sont les détecteurs de poissons et ce qu’ils font. En gros, ces accessoires de pêche fantaisistes se composent de deux parties : 

  • un ordinateur/afficheur placé dans votre embarcation 
  • et un transducteur, qui comprend une sonde qui envoie des informations à l’afficheur (l’écran).

L’affichage n’est rien d’autre qu’un écran doté d’une puissance de calcul de base qui prend les données brutes du transducteur et les présente de manière facilement compréhensible. 

Le transducteur est la pièce qui fait tout le travail.

Lorsque l’onde sonore frappe un objet tel qu’un poisson, elle est réfléchie et affiche sa taille, sa composition et sa forme. Le niveau de détail et de précision dépend de la fréquence et de la puissance de l’impulsion transmise. Le signal est amplifié et envoyé à l’unité d’affichage qui représente graphiquement la distance au poisson qui a réfléchi l’onde.

Ces appareils sont évidemment destinés à localiser les poissons pour faciliter la pêche sportive, mais les ondes de votre échosondeur ne font pas de discrimination. Tout objet est capté et affiché sur l’unité informatique. 

De ce fait, vous pourrez donc localiser les poissons à l’aide d’un détecteur de poissons (d’où le nom !), mais vous pourrez également localiser des rochers, des eaux peu profondes et d’autres dangers.

Vous pourrez ainsi être plus précis lorsque vous lancerez votre ligne à partir de votre canne nouvellement acquise.

De nombreuses personnes utilisent leur sondeurs même lorsqu’elles ne pêchent pas activement, juste pour garder un œil sur les dangers. Pendant que le bateau fait route, l’écran du sondeur vous montre ce que vous ne pouvez pas voir de vos propres yeux : 

Quels sont les types de sondeur de pêche ?

Il existe une large gamme d’écho sondeur destinée à la pêche loisir sur le marché aujourd’hui. Les nouvelles technologies étant régulièrement mises sur le marché par les plus grandes marques.

Les types de sondeurs de pêche les plus courants sont les suivants : 

  • portables,
  • fixes/montés, 
  • pour la pêche sur glace (qui est interdit en France),
  •  et sans fil

Différentes technologies sont utilisées (nous les listons plus bas) dans chaque type de détecteur de poissons. Il est étonnant de constater à quel point les combinés sondeurs sont devenus précis pour afficher le fond des lacs et des rivières ainsi que pour détecter les poissons. 

Non seulement ils scannent le fond, mais en plus ils peuvent également scanner sur le côté de votre barque, une technologie appelée Sidescan. Plus récemment encore, le Livescan et la numérisation 3D ont été introduits, qui, là encore, fournissent des représentations encore plus précises des poissons et de leur structure.

Mais chut, nous vous en diront plus un peu plus bas.

Pourquoi pêcher avec un échosondeur?

Que vous soyez pêcheur de carnassier (bass, brochet, sandre, silure) ou que votre passion c’et de rechercher la carpe. Un sondeur équipé d’un GPS marine ou non peut vous être utile.

Pour ceux d’entre vous qui hésitent encore à se procurer un échosondeur, voici quelques raisons:

  1. Les échosondeurs couleurs sont très bien et vous n’avez pas besoin de dépenser 300 à 400 euros pour obtenir un bon appareil. Un sondeur de base peut vous donner tous les avantages dont vous avez besoin.
  2. Pour trouver les meilleurs spots et localiser les poissons lorsqu’ils sont difficiles à trouver en surface. Souvent, ils peuvent être suspendus dans la colonne d’eau et de ce fait seul un échosondeur peut les localiser. Ainsi, vous serez heureux d’avoir investi dans un sondeur.
  3. Afin de faciliter le ciblage d’espèces spécifiques à l’aide de votre électronique. Cela vous facilitera par exemple de trouver des sandres ou des zones à perche.
  4.  Connaître la profondeur du fond est également un avantage, surtout si vous vous trouvez dans une zone où vous ne pêchez pas souvent. S’il s’agit d’une zone de pêche, vous pouvez y revenir en obtenant des références terrestres si vous n’avez pas de GPS. En alignant quelques points de référence terrestres et en trouvant la profondeur dans laquelle vous vous trouviez, vous pouvez vous retrouver dans cette zone.
  5. Si vous aimez pêcher en kayak ou float-tube. Le fait de connaître la profondeur et le type de structure du fond vous permettra d’économiser du temps et de l’énergie en vous évitant de devoir deviner le bon endroit où pêcher. 

Ce sont là quelques-unes des raisons évidentes d’investir dans un échosondeur. Ils possèdent d’autres caractéristiques qui peuvent ou non s’appliquer à vos besoins spécifiques, par exemple : 

  • alarme de faible profondeur, 
  • modification de la portée de votre transducteur, 
  • options de double écran des profondeurs de la colonne d’eau, 
  • etc.

Comment lire un détecteur de poissons ?

La plupart des écrans de sondeur pêche affichent la même chose, à moins bien sûr que vous n’utilisiez une nouvelle technologie comme les vues :

  • down,
  • side
  • le scan 3d.

Mais sinon, un echosondeur classique affichera le fond dur sous la forme d’une bande jaune avec du bleu en dessous (tout dépend de la palette de couleurs). 

En général, il n’y aura pas de couleur (ou une couleur unie) entre la surface de l’eau (haut de l’écran) et le fond. Lorsqu’il y a des perturbations ou d’autres marques indiquant la suspension du fond, il peut s’agir de poissons ou de débris flottants tels que des algues. 

En général, plus la marque est épaisse et grande, plus le poisson est gros. Gardez un œil sur les arcs, car il s’agit très probablement de poissons. Une grosse boule peut souvent être un banc de poisson.

Dans ce cas, le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est de bien faire attention aux points ou aux tâches plus gros autour d’une boule. Car c’est là que se trouvent les poissons carnassiers.

Les différentes technologies d’un échosondeur:

De nos jours, les sondeurs sont de plus en plus évolués. La guerre commerciale entre les différents acteurs du marché offre aux utilisateurs une multitude de gadgets des plus sophistiqués. 

Les écho-sondeurs les plus modernes peuvent vous montrer ce qui se passe sous votre bateau en temps réel! Lowrance et Humminbird proposent des technologies similaires, mais elles opèrent sous des noms différents et présentent des différences subtiles. Voici un petit tour d’horizon

1/ La vue sur le côté ou balayage latéral

1200x626-424718

Cette technologie porte différents nom en fonction de la marque de sondeur utilisé. La (Sideimaging pour Humminbird, SideScan pour Lowrance et SideVü chez Garmin)

C’est une fonctionnalité qui fonctionne à des fréquences très élevées. Généralement comprise entre 455 et 800 kHz. Cela permet au sondeur d’afficher une image incroyable du fond et de ses structures. 

La vue sur le côté est une grande aide pour le pêcheur. Elle est parfaite pour savoir exactement la nature du fond sous votre embarcation et découvrir les structures comme les anciens ponts, arbres noyés ou les maisons englouties dans lesquelles se cachent beaucoup de carnassiers…

Le soucis principal, vient du fait de sa fréquence élevée, ne peut afficher que des relevés à faible profondeur. toutefois, grâce à l’imagerie latérale vous pouvez superposer les données sur une cartographie. Ainsi vous pouvez voir votre position exacte sur l’eau, et voir les captures du sonar latéral sur la carte elle-même !

2/l’imagerie verticale

fishfinder-humminbird-introduces-mega-imaging-at-metstrade-_22135

 Il fonctionne sur le même principe que le balayage latéral. Sauf qu’il n’affiche que les images du bas et non sur le côté. Comme le Side, il fonctionne à des fréquences très élevées, de sorte qu’il ne montre clairement les images que pour les faibles profondeurs.

Une chose intéressantes que vous pouvez faire, est de coupler l’unité Down avec une unité à basse fréquence (2D). De sorte que vous utilisez l’unité de fréquence inférieure pour repérer une bonne zone, et utilisez l’unité DSI pour zoomer dessus!

Si vous pêchez généralement dans des eaux peu profondes, une unité électronique avec une imagerie verticale autonome ferait également l’affaire.

Un aperçu de quelques innovations technologique des sondeurs d’aujourd’hui:

  • Imagerie vers le bas : Voyez une image incroyablement réaliste du fond avec Down Imaging! Les ondes haute fréquence envoyées en fines tranches peignent une image détaillée sur l’écran de votre sondeur.
  • Imagerie latérale : Et si je vous disais que vous pouviez voir se qui se passe à plu sde 40 mètre de votre embarcation. Avec le Side Imaging, vous pouvez découvrir une vue de ce qui se trouve de chaque côté de votre bateau en utilisant des ondes à haute fréquence.
  • Dual Beam Plus : Dual Beam(Humminbird) plus envoie deux faisceaux SONAR vers le bas un large et un concentré entre les deux, et l’affiche à l’écran sous forme de deux images distinctes ou fusionnées en une seule pour que vous obteniez la meilleure image possible! Lowrance propose à peu près la même technologie avec le FishReveal.

Sondeur GPS et traceur de carte

Résultat de recherche d'images pour "fish finder gps only"

Le GPS, peut être une option super intéressant. Malheureusement, elle n’est pas encore associé à tous les combinés présent sur le marché. Un traceur GPS vous aidera à enregistrer des coins de pêche facilement. Afin d’y revenir rapidement au moment opportuns.

Mais ce n’est pas tout, vous pouvez enregistrer aussi le trajet aller/retour qui sur certains lieux que l’on ne connait pas peut vite devenir un problème. Voir même un certain danger, je ne vous souhaite pas de rester coincer sur l’eau à cause du brouillard.

Avec ou sans lecteur de carte, le sondeur via une antenne GPS intégrée enregistre vos dérives. Puis, vous donne la possibilité de positionner des waypoints (repère GPS) là où vous avez eu le plus de touche.

Combien coûte un échosondeur?

Les sondeurs sont des appareils remarquables utilisés par les bateliers pour localiser les poissons dans l’eau. Ils sont également utiles à ceux qui souhaitent pratiquer la pêche comme loisir. Les sondeurs utilisent la technologie du SONAR (Sound Navigation and Ranging). Selon votre niveau de compétence, les prix varient entre 100 et plus de 1000 euros.

 Voici quelques exemple de prix que vous pouvez trouver :

  • Les sondeurs pour le kayak existent en plusieurs modèles et peuvent s’adapter à tous les budgets. Fourchette de prix entre 90 à 200 € environ (voir notre sélection de sondeur pas cher)
  • Pour les appareils portables vous pouvez trouver des sondeurs proposant le 2D ainsi que le GPS à partir de 200 euros. Le modèle Garmin Striker 4 CHIRP avec GPS en est le bon exemple.
  • Pour un sondeur utilisant une imagerie descendante (down scan ou imaging) sont un cran au-dessus d’une version 2D traditionnelle. Non seulement il vous indique l’emplacement du poisson, mais il fournit également une image détaillée grâce à un transducteur qui émet de fines ondes sonores à haute fréquence pour créer une image en 3D. Vous pouvez trouver des modèles de haute qualité par exemple chez Humminbird avec des prix qui s’envolent au-dessus des 2000€ .
  • Concernant l’imagerie latérale (SIDE) qui utilise deux faisceaux en simultané pour créer des images de chaque côté de votre bateau. Les prix peuvent varier du simple au double voir plus. Cependant cette technologie de sondeur vous de poissons à imagerie latérale vous permet de scanner plus d’eau rapidement. Vous pouvez acheter le Lowrance HOOK 2 7x GPS SplitShot pour moins de 400€
  • Le sondeur CHIRP est l’une des dernières technologies à être sortie. Avec lui, la détection est grandement facilité. Les objets dans l’eau peuvent être observés avec une meilleure clarté à des profondeurs maximales plus importantes. Vous trouverez sur le marché des sondeurs équipé du CHIRP pour un tarif à partir de 250 euros environ. C’est le cas pour la gamme STRIKER GARMIN

Les meilleures marques de sondeur

Les marques les plus populaires et les plus importantes sur le marché des échosondeurs comprennent Humminbird, Garmin, Lowrance, Raymarine, Deeper, Vexilar, Furuno. 

Toutes les marques ne proposent pas des modèles adaptés à tous les types de pêche, alors assurez-vous de vérifier d’abord ce qu’elles proposent. 

Humminbird, Garmin, Lowrance proposent une large gamme de tailles et de styles pour s’adapter à la plupart des méthodes de pêche.