Avez-vous déjà pensé à comparer l’imagerie verticale et l’imagerie latérale d’un échosondeur? Pour faire plus simple savez vous quoi choisir entre le Down imaging ou Side imaging (scan, Vue)?

En fait, disposer d’un sondeur à imagerie latérale et à imagerie descendante est une chose. Savoir laquelle utiliser à un moment donné en est une autre.

Dans cet article, nous allons examiner ce qui est le mieux :

  • l’imagerie descendante (Down imaging/Down Scan /Down Vue)
  • ou l’imagerie latérale (Side imaging/Side Scan/Side Vue).

Nous allons examiner la meilleure option entre ces deux technologie de sonar en ce qui concerne la pêche depuis une embarcation. Afin que vous connaissiez les avantages et les inconvénients de chacune d’entre elles avant d’acheter votre échosondeur.

Comprendre la technologie :

Souvent, je reçois des questions comparatives telles que DownVü vs Down Imaging, SideVü vs Side Imaging, Sidescan vs Side Imaging, Downscan vs Down Imaging, etcetera etcetera.

L’une des raisons pour lesquelles l’imagerie latérale et l’imagerie descendante sont des concepts difficiles à comprendre est le fait que ces termes sont généralement utilisés à des fins marketing, d’où les noms propriétaires.

Par exemple, l’un des principaux fabricants de sondeur GPS, Garmin, utilise le terme « DownVü » pour désigner son système d’imagerie descendante. D’autre part, Lowrance utilise DownScan et SideScan. Alternativement, l’imagerie descendante (Down imaging) et l’imagerie latérale (side imaging) sont des termes utilisés par Humminbird.

En dehors de la nomenclature, les pêcheurs à la ligne ont souvent du mal à identifier la direction dans laquelle leurs sondeurs émettent des ondes sonores.

Alors que les détecteurs de poissons à imagerie descendante ont une sonde qui dirige les ondes sous le bateau. Les unités à imagerie latérale dirigent les faisceaux vers le côté du bateau. Il convient de noter que les deux types d’imagerie sont intrinsèquement meilleurs l’un que l’autre à certains égards. Par conséquent, il est toujours vital de comprendre les circonstances pour lesquelles chacun est optimisé.

Down imaging ou Side imaging ?

Dans cette partie de l’article, vous allez carrément comparer l’imagerie descendante et l’imagerie latérale. Ainsi, vous pourrez explorer les avantages et les inconvénients de chacune d’entre elles.

1/ Side imaging Imagerie latérale

vue side imaging

Avantage

  • Lorsque vous utilisez un sondeur équipé du Side Imaging, vous êtes en mesure de balayer plus d’eau rapidement. Cela peut être attribué au fait qu’ils regardent dans deux directions différentes à tout moment. Ils peuvent donc couvrir efficacement la même masse d’eau que les appareils à imagerie descendante.
  • Avec l’avantage d’un meilleur point de vue que les unités down imaging. Les échosondeurs avec Side imaging offrent une meilleure qualité d’image de l’environnement aquatique.
  • Ils sont utiles pour repérer les poissons dans les baies et les criques peu profondes. Dans ces zones, leur orientation donne une meilleure image que celle des scanners à imagerie descendante. Dans de telles situations, les pêcheurs à la ligne passent souvent au sondeur à imagerie latérale lorsqu’ils avancent dans des eaux peu profondes.

Inconvénient

  • Ils sont plus chers que les sondeurs Down Imaging. Bien qu’ils valent chaque centime, les pêcheurs ont toujours un budget à respecter.
  • Les appareils électronique marine Side Imaging ne donnent pas une image définie des situations sous le bateau. Cela signifie qu’un pêcheur peut avoir envie d’avoir une unité à imagerie descendante, surtout s’il veut savoir des choses spécifiques sous le bateau.
  • Étant donné que les scanners à imagerie latérale fonctionnent mieux lorsque le bateau se déplace à faible vitesse. Ils sont difficiles à utiliser lorsque vous traversez un plan d’eau à toute vitesse pour atteindre un autre coins de pêche où se trouvent les poissons. Néanmoins, le fait que les détecteurs de poissons à imagerie latérale puissent couvrir une grande étendue du plan d’eau à un moment donné signifie qu’ils sont toujours utiles.

2/ Down imaging Imagerie verticale

vue echosondeur down imaging

Avantage

  • Les sondeurs Down Imaging sont généralement utiles pour la pêche en eaux profondes. Les poissons sont généralement trouvés verticalement et non horizontalement. Ainsi Les détecteurs de poissons à imagerie descendante sont les plus adaptés à ces situations.
  • Ils peuvent continuer à produire de bonnes images même lorsque le bateau se déplace à grande vitesse. Contrairement aux vues latérale qui sont adaptés à une vitesse réduite.

Inconvénient

  • Comme la plupart d’entre eux reposent sur une seule sonde. Les échosondeur Down Scan vous donnent moins d’informations et produisent des images de moindre résolution.
  • Ils ne fournissent pas non plus suffisamment d’informations horizontales comme le font les détecteurs à imagerie latérale.

Qu’est-ce qui est le mieux down imaging ou side imaging ?

Les deux technologie de sondeur sont différentes dans leur mode de fonctionnement et les choses qu’elles sont optimisées pour faire. Pour déterminer lequel est le meilleur pour vous. Vous devez prendre en compte la profondeur à laquelle vous allez pêcher ainsi que la vitesse à laquelle vous aimerez vous déplacer. De plus, vous devez penser à la taille du poisson et à la couverture sur laquelle vous allez pêcher.

Questions fréquemment posées (FAQ)

Side ou Down Imaging sur un moteur électrique avant ?

Si vous aimez essayer quelque chose de différent. Alors, vous aimerez utiliser un Side Imaging sur votre moteur de pêche avant. En faisant cela, vous pouvez voir les poissons tout en vous déplaçant à zéro km/h. Toutefois, pour une meilleure structure, vous devriez vous déplacer à 4.8 km/h pour prendre note de l’imagerie descendante/latérale.

Le SI pour la structure demande que vous vous déplaciez. Cependant, le moteur de traîne ne pourra pas trop se déplacer à droite ou à gauche. Néanmoins, vous verrez les poissons et obtiendrez plus d’informations qu’un sondeur 2D.

Down imaging ou side imaging pour la pêche en kayak ?

Les technologies modernes dans le domaine de la pêche en kayak ont donné aux pêcheurs à la ligne l’avantage de faire plus et de découvrir beaucoup plus. Dans le domaine de la pêche en kayak, la technologie d’imagerie latérale s’accompagne de détecteurs de profondeur plus performants et est plus chère que l’imagerie descendante et le sonar 2D.

Avec l’imagerie latérale, vous êtes en mesure de balayer une plus grande zone que l’imagerie descendante. De plus, vous pouvez facilement trouver la structure sous-marine et les points de repère avec l’imagerie latérale.

Bien que cela soit possible avec l’imagerie descendante, vous devrez peut-être vous asseoir directement au-dessus du plan d’eau pour avoir une idée de la forme et de l’étendue de l’eau.

Voir notre sélection des meilleurs sondeurs pour la pêche en kayak.

Quel sondeur comprend à la fois le side et le Down Imaging ?

Recherchez sur le marché un sondeur GPS qui vous procure uniquement une technologie Side sans le Down est impossible. Car les sondes sont conçus d’abord pour l’imagerie vers le bas. En autres termes, toutes les sondes qui fonctionnent en Side Imaging, peuvent servir pour le Down. Par contre l’inverse n’est pas possible.

Voici quelques modèles efficace qui offre les deux tehnologie.

Down imaging ou side imaging notre avis :

En fin de compte, vous ne pouvez pas choisir un type de sonar plutôt qu’un autre. Votre décision doit être fondée sur certains cas d’utilisation. Que vous choisissiez un échosondeur à imagerie latérale ou un à imagerie descendante, c’est l’occasion qui déterminera votre choix.

Les détecteurs à imagerie latérale sont meilleurs en eau peu profonde et couvrent une plus grande plage. L’imagerie descendante est idéale pour les profondeurs et est moins coûteuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *