Guide d’installation pour le montage d’un écho sondeur sur votre kayak

Découvrez un guide pratique couvrant l’essentiel du choix d’un sondeur et de son installation sur votre kayak de pêche. Ce guide examine en détail la technologie des détecteurs de poissons. Ainsi que le montage sondeur sur un kayak.

Vous verrez les différentes façons d’installer l’appareil électronique marine sur un canoë/kayak et les options d’alimentation. Suivez les consignes d’installation et commencez à attraper plus de poissons !

Pourquoi monter un sondeur sur un kayak ?


Il n’y a aucun doute, avoir le meilleur sondeur sur un kayak de pêche change la donne. Il vous donne un aperçu du monde sous votre kayak, qui serait autrement largement inconnu. Trouvez les récifs, les tombants, les cassures, les plateaux, les bancs de sable et autres éléments qui retiennent les poissons. Faites la différence entre un sol mou et un sol dur. Connaître la profondeur à laquelle vous pêchez, la température de l’eau et savoir si des poissons sont visibles dans la colonne d’eau sous le kayak.

Les informations fournies par un échosondeur vous permettront de pêcher plus efficacement et de ramener plus de poissons dans votre kayak. Certains pêcheurs, diront que c’est de la triche mais la plupart d’entre nous sont dans le jeu de la pêche en kayak pour attraper des poissons. de ce fait, il y a un appareil qui vous met sur plus de poissons alors c’est un investissement qui vaut la peine !

Les sondeurs sont conçus pour être utilisés sur des bateaux et il faut souvent se creuser la tête pour en installer un sur un kayak. Heureusement, il existe plusieurs façons de procéder avec des accessoires disponibles dans le commerce pour faciliter l’installation d’un détecteur de poissons sur votre kayak.

Quel échosondeur mettre sur kayak de pêche ?

Lowrance, Garmin, Raymarine et Humminbird produisent tous des sondeur dont les modèles conviennent aussi bien à l’utilisateur occasionnel qu’au pêcheur invétéré. Un appareil d’entrée de gamme standard dispose d’un écran couleur de 4 pouces et utilise un sonar à large bande pour afficher la structure du fond et tout objet dans la colonne d’eau.

Certains modèles comprennent également une fonction de traçage GPS de base. Ce qui vous permet d’ajouter vos lieux de pêche et vos waypoints à une simple carte de base. Ces appareils sont ceux que la majorité des pêcheurs en kayak choisissent comme premier choix. A l’heure où nous écrivons ces lignes, le Hook2 4x GPS de Lowrance et le Striker Plus 4 de Garmin sont des choix populaires. Ces appareils peuvent être trouvés dans la gamme de prix comprise entre 100 et 200 € environ

Leurs prix augmentent à mesure qu’ils deviennent plus riches en fonctionnalités avec des écrans plus grands. L’imagerie DownScan, le sonar CHIRP et la fonctionnalité de traçage de cartes GPS. Les écrans plus grands de 5 et 7 pouces vous permettent d’étudier les détails à l’écran plus facilement. De plus, ils sont utiles si vous utilisez un mode d’écran partagé. Par exemple pour afficher les relevés du sonar à côté d’une carte GPS.

Les différentes options de sondeur

  • L’imagerie DownScan offre une meilleure résolution de la structure du fond marin qu’avec un sonar standard (2D). Elle est idéale pour localiser les structures qui retiennent les poissons.
  • Le sonar CHIRP (Compressed High-Intensity Radiated Pulse) utilise une impulsion de sonar à des fréquences variables pour fournir une lecture plus détaillée du fond marin et de tout poisson dans la colonne d’eau. Cela permet d’obtenir une image plus claire et une meilleure séparation des cibles. Ce qui facilite la distinction entre les poissons individuels, les gros poissons et les bancs d’appâts.
  • La fonction de traçage de cartes GPS permet à l’utilisateur de visualiser sa position GPS. Et de l’utiliser pour tracer des points, des traces et des itinéraires sur une carte de base. Cela présente des avantages évidents pour marquer des caractéristiques ou des lieux de pêche productifs et des dérives afin de pouvoir y retourner. Vous pouvez également voir votre vitesse sur le terrain. Ce qui est également utile pour la navigation. Les cartes de base peuvent être complétées par des cartes des fonds marins très détaillées. Telles que celles de Navionics, qui fournissent à l’utilisateur des détails incroyables sur le sol à proximité. Cela permet de naviguer très facilement vers des marques qui semblent productives.

Les informations GPS jouent également un rôle dans la sécurité sur l’eau. Vous pouvez vous diriger vers le rivage ou votre marque de mise à l’eau si vous vous trouvez dans le brouillard. Vous pouvez voir que vous progressez dans des conditions défavorables. Savoir quand vous dérivez à une vitesse ou dans une direction qui peut causer des problèmes. Et voir clairement votre position GPS au cas où vous devriez la transmettre en cas d’urgence.

Les sondeurs dotés d’un écran de plus de 5 pouces, d’un sonar CHIRP, d’un système d’imagerie DownScan et d’un système de traçage de cartes GPS avec cartes Navionics+ améliorées vous coûteront plus de 500 €.

Toutefois, mais vous disposerez d’une source d’informations incroyable lorsque vous pêcherez sur votre kayak. Les unités populaires avec de telles spécifications incluent les modèles Lowrance Hook2 Combo, la série Raymarine Dragonfly Pro et la série Garmin EchoMap.

Quel que soit le sondeur pour lequel vous optez. Prévoyez au moins 50 euros supplémentaires pour les accessoires dont vous aurez besoin pour l’installer sur votre kayak.

Montage sondeur kayak : comment faire ?

Il y a trois éléments principaux à prendre en compte lors de l’installation de votre sondeur sur votre embarcation :

  • Où monter l’unité principale ?
  • Où installer la sonde ?
  • Où ranger la source d’alimentation de l’appareil ?

Certains kayaks, y compris les modèles de Viking Kayaks et Feelfree , sont équipés d’un échosondeur amovible offrant une solution de montage complète pour l’unité principale, la source d’alimentation et le transducteur.

montage sondeur kayak Lowrance Hook2 5 sur un Kayak Viking
Le détecteur de poissons Lowrance Hook2 5 monté sur le Tackle Pod de Viking Kayaks.
montage sondeur kayak
Logement de la sonde du Tackle Pod Viking Kayaks
montage sondeur sur kayak
Le Feelfree offre une installation amovible pour le détecteur de poissons.


De nombreux kayaks n’ont pas ce luxe et un peu de réflexion est nécessaire avant d’installer votre échosondeur. Chaque modèle de kayak est différent dans la façon. Dont il est préférable d’installer un détecteur de poissons et les principales façons sont expliquées ici.

Installer l’écran de votre sondeur sur un kayak de pêche

Tous les échosondeurs sont livrés avec une sorte de support. Il s’agit de trouver un endroit plat et approprié sur le pont pour l’installer. Idéalement dans une position à portée de main comme sur la console centrale ou sur le côté du puits de pied.

Cependant, sur certains kayaks, cela n’est pas possible avec le support fourni car l’empreinte est trop grande. Pas d’inquiétudes, vous trouverez des supports de sondeur de pêche après-vente qui offrent des empreintes beaucoup plus petites. Ce qui les rend plus faciles à installer sur un kayak.

SMALL RIG proposent des supports universels et spécifiques à chaque modèle. Ces marques d’accessoires proposent également des options de montage sur rail qui permettent de fixer les détecteurs de poissons sur les rails coulissants que l’on trouve sur de nombreux kayaks de pêche. Pour une installation et un retrait faciles au début et à la fin d’une session.

Mon propre Raymarine Dragonfly 5-Pro est monté sur les glissières de mon kayak à l’aide d’un support spécifique Dragonfly et d’une base de fixation rapide de Ram Mounts.

J’aime particulièrement les options de Ram Mount. Car le système utilise la technologie des rotules pour un réglage presque infini de l’angle de l’écran. Ce qui vous permet d’obtenir l’angle de vue parfait.

support sondeur kayak hook²
Support Railblaza pour le Hook2 de Lowrance
support sondeur kayak Dragonfly
Support pour détecteur de poissons Raymarine Dragonfly sur un kayak
support sondeur kayak Garmin Echomap
Support Ram Mount pour sondeur Garmin

Comment monter la sonde d’un sondeur sur votre kayak de pêche ?

C’est ici que les choses se compliquent un peu. La sonde est le composant qui envoie les ondes sonores dans la colonne d’eau et capte le signal de retour.

L’appareil utilise ensuite le temps entre la transmission et la réception du signal. Ainsi que la force du signal de retour pour générer les informations à l’écran.

Vous verrez, qu’il existe plusieurs façons d’installer une sur un kayak. De ce fait, le choix de la méthode la plus appropriée dépendra tout d’abord du modèle de kayak que vous possédez.

Montage sonde sur dalots

Certains kayaks sont équipés d’évidements moulés sous la coque spécialement conçus pour accueillir une sonde. Vous devrez vérifier la compatibilité si votre kayak dispose d’un tel renfoncement. Car les transducteurs varient largement en taille et en forme.

Un support spécialisé est disponible auprès de Lowrance. Qui permet de fixer un transducteur à un trou de dalot sur un kayak. Bien que conçu pour les sondes de chez Lowrance. Il peut être adapté à d’autres marques.

La marque de kayak Hobie propose également un support de sonde pour les détecteurs de poissons Lowrance sur la plupart de sa gamme.

Le système « Lowrance-Ready » consiste en une cavité avec un couvercle de protection. Ainsi qu’une série de joints de câbles pré-montés sur la coque pour faciliter l’installation.

Le dernier design de pointe de Hobie pour 2019 est le Guardian Retractable Transducer Sheild. Il offre un niveau de protection supplémentaire en permettant à unz sonde de se rétracter dans la coque lorsqu’elle n’est pas utilisé. Le montage sur dalot offre un contact total avec l’eau pour une lecture parfaitement claire du transducteur.

Montage sonde sur bras

Les sondes peuvent être montés sur des bras qui s’étendent sur le côté d’un kayak. Plusieurs marques proposent des bras spécifiques aux kayaks. de plus, ils sont souvent compatible avec tous les transducteurs des grandes marques.

Ils fonctionnent tous à partir d’un pont ou d’un support de glissière auquel le bras se fixe. Dépassant le côté du kayak et descendant dans l’eau.

Le bras de sonde Scotty  est très bon car il consiste en un bras en alliage souple qui peut être plié et formé pour s’adapter au profil latéral de votre kayak pour une finition plus soignée.

Le montage d’un bras de sonde offre un contact total avec l’eau pour des lectures claires. Mais vous pouvez ressentir une certaine résistance lorsque vous pagayez ou pédalez avec un bras déployé.

Montage sonde dans la coque

Il est possible de coller plusieurs sonde contre la coque intérieure d’un kayak. Le transducteur émettra un sonar à travers les kayaks en plastique et en composite avec une perte minimale de clarté de lecture.

Cela ne fonctionnera pas avec les transducteurs à balayage latéral plus compliqués. Mais pour les transducteurs standard de sonar / downscan, cette méthode fonctionne bien.

Pour coller une sonde sur un kayak, vous devez l’enrober d’un adhésif approprié qui le maintiendra fermement sur la surface en plastique ou en composite. Les adhésifs flexibles sont préférables car ils risquent moins de se détacher de la surface si le plastique fléchit.

Je recommande le Sikaflex EBT+ Clear. Mais d’autres utilisent des adhésifs tels que le CT1. Si vous pouvez vous en procurer, E6000 ou Marine Goop.

Comment installer une sonde dans la coque d’un kayak ?

  1. Vous devrez fabriquer un « puits de transducteur » à partir d’un morceau de mousse haute densité. Une genouillère de jardinier fonctionne bien. Découpez un rectangle de mousse d’environ 60-80 mm de long et de large.
  2. Tracez le contour de votre sonde en laissant un espace de 10 mm autour de son bord extérieur.
  3. Découpez cette forme dans la mousse. Il faudra la coller contre l’intérieur de la coque, sur une zone plate située à peu près sur la ligne centrale.
  4. Laissez sécher pour former un puits étanche. L’intérieur de la trappe de proue offre généralement assez d’espace et un accès facile pour le faire.
  5. Il est généralement utile de gratter la zone de l’intérieur de la coque où vous allez le coller afin que la colle ait une surface rugueuse à laquelle se coller.
  6. Vous pouvez ensuite remplir le puits aux 2/3 environ avec la colle de votre choix. Il est important de s’assurer qu’il n’y a pas de bulles d’air piégées dans la colle. Car elles provoqueraient une réflexion du sonar. Si des bulles sont présentes, utilisez un instrument fin et pointu pour les gratter sur le côté ou hors de la colle.
  7. Une fois la colle dégagée, le transducteur peut être fermement enfoncé dans la colle et contre la coque du kayak.
  8. Laissez le kayak et le transducteur de niveau et laissez l’adhésif durcir, ce qui prend généralement 24 à 48 heures. Une fois la colle durcie, le sonar sera capable de tirer à travers la colle solide et la coque du kayak sans problème. Si des bulles d’air ont trouvé leur chemin sous le transducteur, elles apparaissent généralement sous forme de lignes blanches verticales d’interférence sur l’écran lorsque vous êtes sur l’eau. Si c’est le cas, le transducteur devra être retiré, la colle décollée et le processus recommencé.
  9. Une fois le transducteur installé à l’intérieur du kayak, vous devrez faire passer le câble jusqu’à l’unité principale sur le pont par un presse-étoupe étanche. Scanstrut et Hobie proposent des joints de câble de différentes tailles qui sont parfaits pour ce travail.

Alimentation électrique de votre sondeur sur un kayak pêche

Les échosondeurs fonctionnent avec une alimentation de 12V. De ce fait, la source d’alimentation la plus pratique sur un kayak reste une batterie. Les batteries rechargeables Sealed Lead Acid (SLA) sont les plus populaires et sont disponibles en différentes tailles.

Une batterie SLA 12V 7Ah alimentera la plupart des unités pour quelques sessions avant de devoir être rechargée. L’avantages de ces batteries est que vous pouvez les achetées pour environ 20€ (voir sur AMAZON). Certaines unités plus grandes et plus exigeantes auront besoin d’une batterie plus grande de 10Ah ou plus. Utilisez un chargeur simple de 12V pour recharger ces batteries. Vous pouvez profitez des promos pour en trouver un dans une trentaine d’euros.

Stockez votre batterie dans un sac sec ou une boîte étanche pour garder votre source d’énergie au sec. Alors qu’un boîtier de batterie étanche nécessite un peu de bricolage. Un simple sac sec de 5L est suffisant pour garder une batterie au sec sur le pont ou dans la coque d’un kayak.

  1. Il suffit de placer la batterie dans le sac et de positionner le câble d’alimentation dans un coin de l’ouverture.
  2. Roulez doucement le haut du sac plusieurs fois pour former un joint qui se chevauche
  3. et attachez les loquets du sac pour maintenir le joint en place.

La plupart des kayakistes choisissent de ranger la source d’alimentation à l’intérieur du kayak. En faisant passer le câble d’alimentation jusqu’à l’unité principale par un presse-étoupe étanche. Si une installation de transducteur dans la coque a été utilisée. la sonde et le câble d’alimentation peuvent être passés dans un seul presse-étoupe.

Vous pouvez également stocker le boîtier ou le sac de batterie sur le pont. Si vous choisissez cette option, assurez-vous que le boîtier ou le sac est bien fixé au kayak en cas de chavirage.

Consultez notre guide pour en savoir plus sur le choix d’une batterie d’échosondeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *