Savoir comment trouver la thermocline avec votre échosondeur, peut transformer une partie de pêche morose en une superbe journée. Dans cet article, vous découvrirez comment faire afin de pêcher plus de poissons.

Qu’est-ce qu’une thermocline ?

Pour comprendre les thermoclines, il faut bien comprendre le terme. C’est une combinaison de deux mots, « thermal », qui signifie chaleur, et « cline », qui signifie une couche de dégradation.

La thermocline est une barrière ou une couche d’eau transitoire dans laquelle la température de l’eau change rapidement et est très différente de la couche plus chaude qui se trouve au-dessus. La couche plus froide qui se trouve en dessous s’appelle la thermocline. Pour une définition et une compréhension plus approfondies, consultez cet article sur les thermoclines.

Comment les pêcheurs trouvent-ils la thermocline ?

comment trouver la thermocline avec votre sondeur

Bien qu’il puisse sembler que les thermoclines jouent un rôle direct dans la plongée sous-marine. Ce n’est pas la seule activité aquatique qui est affectée par ce phénomène. Les thermoclines affectent également la pêche (nous y reviendrons dans un instant).

Il est donc important pour les pêcheurs d’apprendre à trouver et à reconnaître les thermoclines. Voici quelques moyens d’y parvenir.

Utilisation d’un sondeur :

Il existe plusieurs bonnes façons de localiser la thermocline à l’aide des instruments de votre bateau :

  • Trouver les boules de vif : La première façon est de simplement chercher les poissons-appâts. Au milieu de l’été, ces poissons ont tendance à se rassembler dans la couche située juste au-dessus de la thermocline. En raison des niveaux d’oxygène dissous et des eaux beaucoup plus fraîches que celles qui se trouvent juste au-dessus. Une fois que vous avez trouvé les poissons-appâts, vous avez à peu près trouvé la thermocline. Le meilleur plan d’action serait de commencer à pêcher à ces profondeurs spécifiques. Trouvez les chenaux, les bosses, les bancs et les cassures qui correspondent à cette profondeur. Si vous trouvez la bonne structure sous-marine à cette profondeur spécifique, vous trouverez de nombreux poissons pour votre hameçon.
  • Activez la sensibilité : Une autre excellente façon de trouver cette couche est de régler la sensibilité de votre échosondeur au maximum. Ensuite, allez dans les sections plus profondes du plan d’eau où vous vous trouvez. Vous devriez voir une bande apparaître sur votre écran. Cette bande sera la couche de thermocline dans ces eaux.

Sans utiliser les instruments du bateau :

Si vous n’avez pas envie d’utiliser des instruments de bateau, ne vous inquiétez pas, il existe toujours des moyens d’identifier la thermocline. Cependant, vous vous aventurez maintenant plus dans la devinette que dans la science réelle. Ceci étant dit, voici quelques façons de faire une supposition plus éclairée qu’une supposition à l’aveuglette :

  • Regardez la clarté de l’eau : Vous vous souvenez que nous avons mentionné que la couche de thermocline crée une sorte de réfraction et ressemble à de l’huile dans l’eau ? Vous pouvez réellement essayer de voir cela si vous regardez la clarté de l’eau. Plus l’eau est claire, plus la couche thermocline est profonde par rapport à l’endroit où vous vous trouvez à ce moment précis.

Identifier la thermocline au fil des saisons :

Étant donné que la thermocline se développe en raison des changements de température de l’eau. Elle aura un aspect différent selon les saisons. Il n’y aura pas autant de thermocline au début du printemps qu’au milieu de l’été.

Printemps :

Au printemps, vous ne reconnaîtrez probablement pas une grande thermocline. Le temps sera assez stable, ne réchauffant pas vraiment la surface.

Quand il n’y a pas beaucoup de différence dans la température de l’eau dans un lac. Nous l’appelons homothermie. En gros, cela signifie que la température de l’eau est la même dans toute la colonne d’eau.

Été :

Lorsque l’été commence à arriver et que le temps se réchauffe un peu. Vous commencerez à remarquer que la thermocline commence à se développer. Tout au long de la journée chaude, le rayonnement solaire réchauffe l’eau de surface.

Comme la surface commence à se réchauffer à un rythme rapide. L’eau plus froide et plus dense commence à se déposer vers le fond, sous la surface chaude. Au fil du temps, l’eau de surface continue à se réchauffer, provoquant un écart énorme entre le haut et le bas.

La thermocline est à son maximum pendant les mois les plus chauds de l’année (milieu et fin de l’été).

Comment la thermocline affecte-t-elle la pêche ?

Voyons maintenant pourquoi toutes ces connaissances peuvent être utiles à un pêcheur passionné comme vous et moi. La couche située sous la thermocline est essentiellement une « zone morte ». Car ces eaux ne contiennent pas d’oxygène dissous et les poissons ne peuvent donc pas y survivre.

Il s’agit d’une connaissance importante car certains pêcheurs aiment pêcher sur le fond, mais si vous lancez une ligne dans cette zone, vous êtes pratiquement certain de ne pas attraper de poisson. C’est pourquoi vous devez apprendre à trouver la thermocline dans vos eaux locales chaque fois que vous allez pêcher.

Comme nous l’avons déjà vu, le meilleur endroit pour trouver des boules de vif est la zone située juste au-dessus de la thermocline. Cette couche contient suffisamment d’oxygène dissous et les eaux plus chaudes sont mélangées aux eaux plus froides. Ce qui permet aux poissons de prospérer. Ici, vous trouverez beaucoup de poissons-appâts, et là où il y a des poissons-appâts, il y a d’autres espèces prédatrices comme le sandre ou le brochet.

Utiliser la thermocline pour trouver des carnassiers :

Vous savez que les poissons carnassiers ne peuvent pas vivre sous la thermocline. Cependant, le reste du lac est capable de supporter la vie. Cela signifie que tous les prédateurs ne vont pas se trouver autour de la thermocline.

Ayant un corps plus grand, ils ont besoin de beaucoup d’oxygène pour survivre. Ils vont donc aller là où ils peuvent trouver le meilleur habitat.

Les petites proies, quant à elles, ont besoin de moins d’oxygène et se réfugient donc dans les eaux plus profondes. Comme la thermocline représente l’eau habitable la plus profonde du lac avec de l’oxygène dissoluble, c’est là qu’elles vont aller.

Comme nous le savons tous, les brochets en priorité sont particulièrement paresseux pendant la chaleur de l’été. Le meilleur moment pour attaquer la thermocline est tôt le matin et avant le crépuscule. Lorsque ils se nourrissent activement.

Lacs sans structure :

La recherche de structures est l’un des moyens les plus faciles de trouver des carnassiers . Qu’en est-il des lacs qui n’ont pas beaucoup de structure ?

Incapables de s’accrocher aux structures, les prédateurs deviennent moins prévisibles lorsqu’ils se déplacent dans la colonne d’eau.

Lorsqu’ils ne s’accrochent pas au cover, ils utilisent plus d’énergie. Ce qui nécessite une alimentation constante. Donc dans les lacs avec moins de structure disponible, ils suivront probablement les boules de vifs. Etant donné que la plupart des bancs de poissons se trouvent près de la thermocline, c’est là que vous voulez pêcher.

La thermocline en automne :

Lorsque l’automne approche et que les températures commencent à baisser. Le soleil perd de son intensité. La durée du jour commence à diminuer et l’eau de surface commence à se refroidir. Au cours des nuits froide, les lacs commencent à perdre de la chaleur au profit de l’environnement.

Lorsque l’eau de surface se refroidit, la densité commence à augmenter et l’eau commence à se mélanger. L’eau de surface oxygénée commence à descendre dans la colonne d’eau, rendant l’oxygène dissous et la température constants dans toute la colonne d’eau.

La thermocline en hiver :

La thermocline est un peu différente pendant les mois froids de l’hiver. Au lieu de se réchauffer, l’eau de surface commence à se refroidir. Cette eau froide commence à descendre vers le fond.

Une autre thermocline se forme, mais cette fois-ci, elle est un peu différente. La thermocline chaude est prise en sandwich entre le fond froid et la surface qui se refroidit rapidement.

La température de l’eau n’est peut-être que de quelques degrés plus élevée dans la thermocline. Mais cela suffit pour attirer les sandres léthargiques. Quand l’eau est froide, les poissons font tout pour rester un peu plus chauds.

Il n’y aura pas autant de différence que pendant l’été, mais vous pouvez vraiment nettoyer en pêchant ces endroits chauds.

Conseils et astuces pour pêcher la thermocline :

Puisque le terrain situé sous la thermocline est essentiel aux zones mortes où l’on trouve peu ou pas de poissons. Comment pouvez-vous utiliser cette connaissance à votre avantage en tant que pêcheur ? Existe-t-il un moyen de pêcher la thermocline ?

Oui, il y a quelques astuces que vous pouvez utiliser pour vous assurer que vous êtes un pêcheur réussi même si la thermocline existe

Voir aussi : comment reconnaitre un fond dur sur votre échosondeur ?

1/ Apprendre à trouver la thermocline :

Nous avons déjà abordé ce sujet en détail, notamment les raisons pour lesquelles la recherche de la thermocline est une bonne idée pour les pêcheurs à la ligne. En tant que pêcheur passionné, vous devez apprendre à repérer la thermocline.

Dans certains cas, vous pouvez facilement déduire que vous pêchez en dessous de celle-ci lorsque vous passez des heures sans touches. Vous pouvez vous faciliter la vie en marquant les couches d’eau plus froides sur votre fathomètre.

Les eaux entre 60 et 100 mètres ne sont pratiquement jamais affectées par la thermocline (selon la saison). Votre pêche sera merveilleuse chaque fois que cela se produira. Car les appâts et les poissons prédateurs s’ébattent même dans les eaux proches du rivage.

Vous devez simplement vous rappeler que les poissons auront tendance à aller là où l’eau contient beaucoup :

  • d’oxygène,
  • de nourriture
  • et une température agréable.

2/ Chercher les poissons aux bons endroits :

Les poissons aiment les structures sous-marines telles que les épaves, les rochers et les corniches. Bien que vous puissiez généralement trouver des poissons autour de structures plus petites.

Il est conseillé d’aller vers les plus grandes alternatives lorsque vous pêchez la thermocline. Votre temps sera mieux utilisé si vous vous dirigez directement vers les grandes cassures et les structures sous-marines et si vous laissez tomber les petites zones de pêche.

Vous devez vous concentrer sur la recherche de poissons situés en haut de la colonne d’eau, au-dessus de la thermocline.

3/ Utiliser le bon équipement :

C’est ici que vos compétences en tant que pêcheur seront mises en question. Le fait qu’il n’y ait pratiquement pas de poissons au fond signifie que vous n’avez pas à vous soucier de la pêche au fond. L’idée est d’amener votre appât dans le coin idéal où se trouvent les poissons. Juste sous la surface pour atteindre la zone au-dessus de la thermocline.

Cela signifie utiliser des techniques de pêche expertes. Selon le type de courant que vous rencontrez à ce moment précis, vous devez utiliser la bonne plombée pour que votre leurre coule lentement dans la bonne colonne d’eau. Selon la clarté de l’eau, vous pouvez utiliser du fluorocarbone ou d’autres lignes plus légères.

Cela n’est possible que si l’eau est très claire, comme c’est le cas le plus souvent. Dans les eaux plus troubles, il est préférable d’utiliser une ligne tressée. Bien que les lignes tressées soient solides, ne se cassent pas facilement et sont excellentes pour éviter les accrocs. Elles ont un gros inconvénient, elles sont très visibles. C’est pourquoi vous ne devriez l’utiliser que dans les eaux troubles.

Toutefois, si vous insistez pour utiliser une tresse dans des eaux claires, il est préférable de l’attacher à un bas de ligne en monofilament ou en fluorocarbone pour augmenter vos chances de réussite. Vous pouvez choisir d’utiliser un matériel de pêche au lancer ou un matériel conventionnel en fonction de vos préférences et des poissons que vous visez.

4 / L’ancrage :

Selon le type de bateau de pêche sur lequel vous vous trouvez, l’idée est de positionner votre bateau devant plutôt que derrière la structure. Laissez-moi vous expliquer.

Les poissons vont marquer le courant. Cela signifie que si les poissons marquent au sud de la structure, alors le courant devrait circuler vers le nord. Vous devez donc vous efforcer de jeter l’ancre devant et non derrière la structure par rapport au courant et aux poissons marqués.

Découvrez tous nos conseils sur les échosondeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.